MIALY MANGASOA

Veille concurrentielle

veille

Veille-Veille-Veille

Grâce à la veille, notre projet a du succès

Le risque 0 n’existe pas mais…

Analyser et gérer les risques sont parmi les principales responsabilités des porteurs de projet, des entrepreneurs. Ils doivent les anticiper, prévoir des solutions alternatives en cas de problèmes majeurs, trouver d’autres issues pour contourner tous facteurs de risques de blocage. Il existe plusieurs sortes de risques dans le cadre d’une activité entrepreneuriale, citons par exemple, les risques sur le marché associés aux principaux acteurs et concurrents ou ceux liés aux besoins de sa population cible. Les risques politiques et juridiques, les risques financiers sont également présents.

Comment peut-on mieux gérer ces risques?

Il est important de connaître son environnement, le contexte légal, social, politique et économique dans lequel on intervient. Grâce à la veille informationnelle, concurrentielle, juridique, technologique, écologique, la veille du marché, il est possible de minimiser et mieux prévoir les risques.

Pour parler techniquement, on parle de l’analyse PESTEL de notre environnement:

  • P se réfère à la situation politique
  • E se réfère à l’aspect économique
  • S est associé au contexte social
  • T est lié à la technologie
  • E est associé à l’écologie
  • L se réfère à l’aspect juridique et légal

veilletechno
Concrètement, on peut faire de la veille concurrentielle sur l’activité de ses concurrents si on envisage un partenariat ou pour mieux distinguer son projet.Connaître les besoins de sa population cible, voir le fonctionnement des diverses partenaires ou fournisseurs avec lesquels on travaille font partie des activités liées à la veille du marché et informationnelle. Selon les pays, il existe différentes lois, différents us et coutumes qui sont importants à connaître, d’où l’importance de la veille juridique. La technologie et l’écologie sont des facteurs qui peuvent fortement influencer sur nos activités de nos jours. Il devient donc crucial de faire de la veille dans ces domaines.

Que faire après la veille?

Pour résumer, l’activité liée à la veille est complexe et vaste mais on peut commencer par:

  • Analyser les données en les vérifiant, filtrant et surveillant les sources d’information
  • Recouper les informations en les surveillant via des outils tels que netvibes, inoreader, listes twitter, google alertes,cercles google+ pour n’en citer que quelques uns et en vérifiant via google les images par exemple.
  • Retrouver rapidement l’information dont vous avez besoin grâce à des outils d’archivage d’information tels que Evernote, Diigo ou One note.

Sources:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_concurrentielle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_informationnelle
http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_juridique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Veille_technologique

Read More »