MIALY MANGASOA

Web social

Réussir la communication de son projet grâce au Web social

Le Web social comprend les réseaux sociaux tels que facebook, twitter, instagramme, linkedin, pinterest pour n’en citer que quelques uns.À cette époque de la prolifération du Web social, on peut se demander comment faire en sorte que son projet sort du lot.
websocial

Une préparation soigneuse, une discipline rigoureuse et une adhésion sincère de l’équipe sont les facteurs clés de réussite de la communication d’un projet dans cette nouvelle ère du toujours connecté-toujours informé. Cela demande du temps et de la patience mais c’est largement faisable grâce aux techniques ci-dessous.

1°/Pour commencer, on peut se poser les questions suivantes :

Quel but veut-on atteindre ?
Quel résultat veut-on atteindre lors de la communication du projet ?
Répondre clairement à ces questions permet d’avoir un plan de communication solide, de bien définir des objectifs «spécifiques,mesurables,acceptable,réaliste, temporels» au départ, et de formuler un message « simple et clair »

Utiliser la méthode SMART pour formuler son objectif.

L’objectif est :
S:spécifique, clairement délimité
M:Mesurable,vérifiable à posteriori s’il a été atteint grâce à des indicateurs définis au préalable
A:Acceptable,correct
R:Réaliste avec une prise en compte des limitations existantes
T:Temporel car il y a un délai temporel qui est fixé à l’avance

smartGoal

2°/Analyser le contexte global associé au projet

En Dressant une liste :
De toutes les parties impliqués (les collègues, les groupes cibles,les collaborateurs, les investisseurs …)
Des moyens pouvant aider à mener à bien le plan de communications
Des limitations à prendre en compte (ex:budget, délai,moyen technique etc…)

3°/Analyser les groupes cibles

A noter qu’un groupe cible est un ensemble de personnes ou d’instances que l’on souhaite atteindre. En théorie, ce groupe est homogène mais dans la pratique on devra également communiquer avec des sous-groupes de son groupe cible et d’autres groupes cibles.

Qu’attend-on de son groupe cible? Qu’il soit informé de l’existence d’un projet,soit convaincu de la valeur ajoutée,collabore activement à la réussite du projet ?
Ne pas hésiter pas à faire un sondage auprès de son groupe cible pour mieux comprendre leur principale préoccupation ou barrière par rapport au projet. Il est pratique de diviser si nécessaire chaque groupe cible en sous-groupe.

4°/Après avoir défini son et/ou ses groupes cibles,on peut se poser des questions telles que :

Quel est le message principal de l’action de communication?
Le message correspond-il aux besoins des différents groupes cibles?
Le message est-il cohérent avec les objectifs définis au préalable.

Utiliser le principe KISS pour définir son message :

K: Keep
I: It
S: Short
S: Simple

KISSimage

Pour résumer, planifier la communication d’un projet mérite beaucoup attention.
Comme le Web social est un outil de travail qui peut en permanence évoluer, au fil du temps, des modifications peuvent s’avérer nécessaires, par exemple si du retard a été pris dans le projet.

Comme les objectifs définis au préalables sont SMART, se poser en permanence les questions suivantes:
Le plan de communication reste-t-il d’actualité dans un contexte en pleine évolution? Des adaptations sont-elles nécessaires en ce qui concerne les groupes cibles? Les messages sont-ils bien compris par les différents groupes cibles?
Pour conclure, veillez à ce qu’il y ait un feed-back permanent sur les actions réalisées et procédez aux ajustements si cela s’avère nécessaire.

Source :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Principe_KISS
http://fr.wikipedia.org/wiki/Objectifs_et_indicateurs_SMART